Le village de Roussillon

Carte de France Site

Roussillon-en-Provence, magique et emblématique !

Magique oui ! Roussillon, un des plus beaux villages de France, situé au cœur du plus important gisement d’ocre au monde, dans le parc naturel régional du Lubéron, est bien un lieu magique. Ce village provençal, perché sur un piton rocheux  à plus de 300 mètres d’altitude, ne ressemble à aucun autre avec son site grandiose sculpté par l’eau, le vent et la main de l’homme, et son étonnante palette de  couleurs flamboyantes qui passent du presque blanc, au jaune d’or, rouge sang pour finir au violet foncé. Roussillon est réputé pour ses carrières d’ocre dont les falaises colorées offrent un étrange contraste avec la végétation. Le « Sentier des Ocres », balisé et bien aménagé dans ce Colorado provençal,  propose deux circuits pédestres grandioses pour  découvrir ces paysages féeriques où se mêlent couleurs étonnantes et formes étranges : cheminées de fées,  chaussée des géants, val des fées…tout autour la forêt forme un bel écrin.

Au XIXème siècle toute une industrie se créa et se développa autour de l’ocre. Des différentes usines implantées pour produire et commercialiser, dans le monde entier, ce minéral, seule subsiste l’usine Mathieu transformée en Conservatoire des ocres et de la couleur. Géré par la société coopérative culturelle d’intérêt collectif Ôkhra, le Conservatoire, ouvert au public,  invite à découvrir tous les matériaux de la couleur, leur exploitation et leur commercialisation.  Ce site historique accueil aussi, fin juillet pendant trois jours,  le Festival Beckett, car Roussillon est un lieu emblématique.

C’est à Roussillon que se réfugia Samuel Beckett pendant l’Occupation. L’écrivain ayant rejoint le réseau franco-anglais  Gloria de la Résistance en 1941, dut fuir Paris avec Suzanne, sa compagne et se réfugier à Roussillon où ils se cachèrent  de 1942 à 1945, chez les Bonnelly. Berthe Bonnelly restée seule avec son petit garçon Aimé, après l’arrestation, par les allemands, de son époux, les recueillit.  Beckett devint ouvrier agricole  et participa aux vendanges du domaine.  Roussillon a été à la fois son salut et son inspiration. Cette période eut une importance capitale dans sa vie et dans son œuvre. C’est là qu’il décida de faire du français sa langue littéraire de prédilection. C’est là aussi qu’il découvrit le monde rural,  prit conscience de l’attente, et du besoin de la combler. C’est là que naquit « En attendant Godot », pièce fondatrice du théâtre de l’absurde, où il évoque cette période charnière  de sa vie, dure et clandestine.  Au début du deuxième acte, Vladimir rappelle à Estragon, le temps où ils faisaient les vendanges chez les Bonnelly : «  Pourtant nous avons été ensemble dans le Vaucluse, j’en mettrais ma main au feu. Nous avons fait les vendanges, tiens, chez un nommé Bonnelly, à Roussillon…là-bas, tout est rouge… »

En 1997, Henri Marcou, futur maire de Roussillon, aidé de Roussillonnais férus de Beckett,  et de personnalités , dont Henri Vart,  crée l’ association « La Maison Samuel Beckett »  afin de protéger  la demeure où vécut le futur prix Nobel de littérature, et d’organiser des manifestations culturelles en son honneur, conférences, expositions, représentations théâtrales…Roussillon devint un lieu de mémoire, un lieu privilégié de rencontre autour de Samuel Beckett, le seul en France, et il l’est toujours, grâce au soutien de  Gisèle Bonnelly, maire de Roussillon, petite fille de Berthe Bonnelly, qui sauva Beckett. Le Conservatoire des ocres a accueilli  le 20ème Festival Beckett, du 29 juillet au 31 juillet 2019. Sous sa nouvelle appellation, Ôkhra -écomusée de l’ocre, il   accueille le 21ème  Festival du 18 au 21 juillet 2021..

Roussillon 1

sentier des ocres

Roussillon-en-Provence, magical and emblematic!

Magical yes! Roussillon, one of the most beautiful villages in France, located in the heart of the largest ochre deposit in the world, in the Luberon Regional Natural Park, is indeed a magical place. This Provençal village, perched on a rocky peak at an altitude of more than 300 metres, is unlike any other with its magnificent site sculpted by water, wind and human hands, and its amazing palette of flamboyant colours that range from almost white, to golden yellow, blood red to dark purple. Roussillon is famous for its ochre quarries whose colourful cliffs offer a strange contrast with the vegetation. The « Sentier des Ocres », marked out and well arranged in this Provençal Colorado, offers two grandiose walking tours to discover these magical landscapes where amazing colours and strange shapes mix: fairy chimneys, giant’s causeway, fairy valleys… all around the forest forms a beautiful setting.

In the 19th century, an entire industry was created and developed around ochre. Of the various factories set up to produce and market this mineral throughout the world, only the Mathieu factory, transformed into the Conservatoire des ocres et de la couleur, remains. Managed by the collective-interest cultural cooperative society Ôkhra, the Conservatory, open to the public, invites you to discover all the materials of colour, their exploitation and their commercialisation. This historic site also hosts, at the end of July for three days, the Beckett Festival, because Roussillon is an emblematic place.

It was in Roussillon that Samuel Beckett took refuge during the Occupation. The writer who had joined the Franco-English network  Gloria de la Résistance in 1941, had to flee Paris with Suzanne, his companion and take refuge in Roussillon where they hid  from 1942 to 1945, among the Bonnellys. Berthe Bonnelly remained alone with her young boy Aimé, after the Germans arrested her husband, and took them in.  Beckett became an agricultural worker and took part in the harvest of the estate.  Roussillon was both his salvation and his inspiration. This period was of crucial importance in his life and work. It was there that he decided to make French his preferred literary language. It was also there that he discovered the rural world, became aware of the expectation and the need to fulfil it. It was here that « En attendant Godot » was born, a founding play of the theatre of the absurd, where he evokes this pivotal period in his life, hard and clandestine.  At the beginning of the second act, Vladimir reminds Estragon of the time when they were harvesting grapes at the Bonnellys’estate : « Yet we were together in the Vaucluse, I would put my hand in the fire. We harvested, here we are, at the home of a man named Bonnelly, in Roussillon… there, everything is red… »

In 1997, Henri Marcou, future mayor of Roussillon, with the help of Roussillonnais who were fond of Beckett, and personalities, including Henri Vart, created the « La Maison Samuel Beckett » association in order to protect the residence where the future Nobel Prize winner for literature lived and to organise cultural events in his honour, conferences, exhibitions, theatrical performances… Roussillon became a place of memory, a privileged meeting place around Samuel Beckett, the only one in France, and it still is, thanks to the support of his mayor, Gisèle Bonnelly, Berthe’s grand-daughter  who saved Beckett. The Conservatoire des ocres  hosted the 20th Beckett Festival from July 29 july 2019. Named now Ôkhra-écomusée de l’ocre, It hosts the 21th festival from 18 to 21 july 2021.